Web réservé aux majeurs de plus de 18 ans

Graines de cannabis

Culture intensive de cannabis en extérieur

Souvent, les cultivateurs qui obtiennent leurs récoltes à partir de cultures d’extérieur se limitent à une seule culture à l’année, qui commence en principe à la fin du printemps et termine, approximativement, au début de l’automne, lorsque le nombre d’heures journalières de lumière naturelle diminue progressivement. Les plantes de marijuana cultivées à partir de graines sont parfaitement adaptées à ce cycle lumineux naturel, bien qu’en cas d’utilisation de boutures provenant d’une culture intérieure, certains problèmes peuvent apparaitre. La photopériode naturelle de notre latitude (approximativement 40ºN) provoque la floraison des boutures enracinées en intérieur si nous les sortons en jardin extérieur avant le mois de juin, car les heures journalières de lumière solaire ne sont pas suffisantes pour stimuler la croissance de nos petits clones, qui entrent en floraison en peu de jours après leur sortie en extérieur.

C’est pourquoi, les cultivateurs qui utilisent des plantes issues d’intérieur pour leurs cultures  de cannabis extérieures ne sortent pas leurs clones ou leurs plantes mère en extérieur avant début juin, de manière à ce que leurs plantes puissent grandir jusqu’au mois d’août et fleurir normalement, comme n’importe quelle autre plante issue de graine de marijuana. Cependant, ce “problème” peut devenir un grand avantage pour le cultivateur avisé, qui se rendra rapidement compte qu’avec l’aide d’une simple serre d’extérieur, il peut obtenir jusqu’à 3 récoltes annuelles en extérieur, à condition de disposer d’un espace de culture intérieur, qui, comme nous le verrons, n’a pas besoin d’être très grand.

Certes la qualité des fleurs ne sera pas la même que celle que nous obtiendrons grâce à une récolte en été (celle que nous sommes tous habitués à voir), mais les récoltes de printemps et d’automne représentent un apport supplémentaire qui, lorsque l’on dispose de peu d’espace de culture et que l’on ne peut satisfaire les besoins annuels en une seule récolte, fera la différence entre la possibilité de s’auto-produire en cannabis et de ne pas pouvoir le faire. Par la suite nous verrons les principales différences entre la culture en extérieur en saison (celle d’été) et hors saison (printemps et automne), et nous vous expliquerons comment respecter les saisons et comment faire pour obtenir avec succès, trois récoltes d’extérieur par an.

Culture de printemps avec différentes génétiques

Culture de printemps avec différentes génétiques

Différences entre culture extérieure en saison et hors saison

L’idée principale que nous devons bien avoir en tête est qu’en cultivant hors saison, notre jardin extérieur fonctionne plus ou moins comme une salle de floraison d’intérieur. N’importe quelle plante que nous sortons en extérieur avant le mois de juin ou après le mois d’août, se mettra à fleurir une fois adaptée à son nouvel environnement après seulement quelques jours. Ainsi, la première chose à savoir sera que si nous sortons des petits clones, nous obtiendrons de très petites plantes, puisqu’elles se mettront à produire des têtes une fois sorties en extérieur, sans bénéficier de période de croissance préalable avant floraison. C’est pourquoi, normalement, et pour ce type de cultures hors saison, il est conseillé d’utiliser des plantes mère, des clones ou des graines ayant germé en intérieur et ayant atteint une taille optimale avant d’être mis en jardin extérieur, car nous savons que nos plantes ne grandiront pas plus avant le début de la floraison proprement dite.

Du fait des conditions environnementales (spécialement de température et d’intensité lumineuse), les plantes cultivées hors saison ont habituellement un ratio feuille/calice plus important que lors de cultures estivales, développant des fleurs avec plus de feuilles, moins compactes et moins grandes. Cependant, la production de résine est souvent excellente, avec un ratio résine/matière végétale plus grand que lors de cultures de saison. Ce facteur fait de ces plantes cultivées en extérieur hors saison, des candidates parfaites pour l’extraction de résine, pouvant facilement atteindre une qualité comparable aux cultures estivales.

Les plantes développent plus de feuilles en cultures hors saison

Les plantes développent plus de feuilles en cultures hors saison

Une dernière différence importante est le type de variété de marijuana utilisé selon le type de culture choisie. Dans beaucoup de climats, les cultivateurs d’extérieur peuvent oser les variétés Sativa à floraison longue, qui commenceront à fleurir à la fin du mois d’août et qui se récolteront début décembre dans certains cas, avec des floraisons de 4 ou 5 mois. L’idéal pour ne pas avoir de problèmes dans les cultures hors saison, est d’utiliser des plantes à floraison courte, Indica ou hybrides, qui comme beaucoup, mettront jusqu’à 9-10 semaines pour terminer leur floraison. Nous vous détaillerons plus tard ce point et nous verrons les étapes à suivre pour une culture de printemps ou d’automne réussie.

Culture extérieure de marijuana hors saison

Imaginez maintenant que nous fassions germer quelques graines de Black Bomb dans une petite culture intérieure en hiver, et que nous les mettions en croissance sous une photopériode de 18 heures de lumière et 6 heures d’obscurité journalières jusqu’en février. Nous obtiendrions quelques clones que nous enracinerons et que laisserons grandir dans notre petite armoire d’intérieur. Lorsqu’arrive le mois de février, nous monterons une petite serre dans notre jardin extérieur, à l’endroit le plus ensoleillé possible, et protégé des courants d’air. Nous rempoterons nos Black Bomb en pots de de minimum 15 litres et les mettrons ensuite dans notre serre, laissant les clones enracinés et grandit en intérieur. Nos plantes demanderont quelques jours pour s’adapter à leur nouvel environnement extérieur et montrer des signes de reprise d’activité, et en peu de jours, nous pourrons observer les premiers signes de leur entrée en phase de floraison.

Différentes plantes mère récemment rempotées, début février

Différentes plantes mère récemment rempotées, début février

A partir de là, nous devrons continuer avec notre culture de la même manière que si nous cultivions en saison, en traitant nos plantes comme nous le ferions avec n’importe quelle plante de cannabis d’extérieur durant leur période de floraison. Prenez bien en compte qu’à mesure qu’arrive le printemps et que les températures montent, l’humidité à l’intérieur de notre serre durant les heures les plus chaudes du jour peut augmenter, c’est pourquoi il est recommandé de l’ouvrir pendant la journée et de la refermer au coucher du soleil, cela nous sera d’une grande aide. Si tout va bien, nous pourrons récolter sans problèmes nos plantes au début du mois de mai, avant que, de manière naturelle et du fait du nombre croissant des heures de lumière, celles-ci ne se remettent à végéter, c’est à dire, à arrêter leur floraison et commencer à croitre de nouveau. Dans le cas du choix d’une variété à floraison particulièrement longue, nous rencontrerions ce problème, nous vous conseillons donc d’utiliser des variétés qui, dans une culture de saison, se récoltent au plus tard mi-octobre. De cette manière, vous éviterez les problèmes et vos plantes parviendront à maturité sans soucis.

Si vous vous souvenez, nous avions dans notre armoire intérieure les boutures que nous avions sorties en février, de Black Bomb, qui à ce stade (mai) devraient déjà avoir une taille considérable, il se peut même que nous ayons du les tailler. Bien, à la fin mai, lorsque notre première récolte de printemps est presque sur le point d’être sèche, nous répéterons l’opération réalisée en février, et sortirons les clones de nos plantes d’intérieur. Clones que nous laisserons prendre racines et pousser sous lumière artificielle. En Juin, nous pourrons rempoter nos plantes mère de Black Bomb et les mettre en extérieur, dans ce cas, en faisant abstraction de la serre. Elles grandiront jusqu’à entrer en floraison en août et seront prêtes à être récoltées début octobre. Nous aurons alors réalisé notre seconde récolte avec succès ! Bien sûr, pour cette récolte d’été, nous pourrions avoir utilisé des graines, que nous aurions mis à germer au printemps ou en début d’été.

Les plantes commencent leur phase de préfloraison

Les plantes commencent leur phase de préfloraison

Lorsque nous sommes sur le point de récolter nos plantes d’extérieur en octobre, nous sortirons les clones de Black Bomb d’intérieur et nous les mettrons dans notre serre, conservant ainsi les clones en intérieur pour la saison suivante (nous pourrons aussi les jeter et répéter l’opération que nous avons décrite durant l’hiver). Nos plantes commenceront à fleurir et seront prêtes pour la troisième récolte de l’année vers mi-décembre. Les hybrides comme la Tropimango, Philo Skunk, Sugar Pop ou notre nouvelle Jamaican Blueberry BX vous permettront d’obtenir de bonnes récoltes hors saison, sans contretemps.

Bien sûr, d’autres variations sont possibles avec cette méthode, comme l’usage de variétés de marijuana automatiques. Faire germer des graines mi-février de, par exemple, Sleepy Yoda Auto ou Lemon Auto CBD, nous procurera une première récolte, et nous pourrons répéter l’opération jusqu’à trois fois, lorsque nous couperons la récolte précédente, comme nous l’avons vu précédemment. D’un autre côté, si nous ne voulons pas garder les clones, nous pouvons faire germer les graines en intérieur avant chaque culture, afin de nous assurer d’obtenir des plantes d’une taille optimale, qui répondent au changement de photopériode une fois exposée à l’extérieur (excepté en culture d’été, bien sûr, où cela ne serait inutile).

Exemplaire de Spicy CBD sur le point d’être récoltée mi-mai

Exemplaire de Spicy CBD sur le point d’être récoltée mi-mai

Nous espérons que cet article pourra vous aider à tirer le meilleur parti possible de votre jardin extérieur, comme vous le savez maintenant, seuls une simple serre et un petit espace de culture intérieur éclairé sont nécessaires pour cela !
Excellentes récoltes !

La lecture des articles publiés par Philosopher Seeds est réservée aux clients majeurs. En France, la majorité est établie à 18 ans. Consultez votre législation et respectez-la. Philosopher Seeds est une société espagnole régie par la législation espagnole et ne peut, en aucun cas, être tenue responsable d'un mauvais usage ou du non-respect des lois et des réglementations propres à chaque pays, par rapport aux articles publiés sur son Blog. Nous vous rappelons que la culture de graines de cannabis sur le territoire français est fortement interdite par la loi. Nous n’encourageons nullement notre clientèle à enfreindre la loi et ne sommes en aucun cas responsables de l'usage que vous en ferez.



Commentaires et questions sur Culture intensive de cannabis en extérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Dinafem
  • Barney's Farm
  • Dutch Passion
  • Sensi Seeds
  • Sweet Seeds