Web réservé aux majeurs de plus de 18 ans

Graines de cannabis

Erreurs fréquentes en commençant la culture du cannabis

Il est normal d’être remplit de doutes la première fois avant de se lancer pour la première fois dans la culture du cannabis à la maison.

Nous aurons surement lu un grand nombre d’informations sur internet, sur les forums ou dans les magazines et nos amis cultivateurs (si nous en avons) nous aurons également remplit la tête de nombreuses informations et techniques secrètes et infaillibles (selon eux) à suivre à la lettre pour obtenir une récolte de cannabis abondante et de qualité.

Fruity Jack

Germination des Fruity Jack

Comme nous souhaitons vous faciliter les choses et vous aider à mettre de l’ordre dans vos idées, cet article reviendra sur les erreurs à éviter, même si tout ne sera pas forcément clair, vous pourrez éviter de commettre certaines erreurs fatales qui peuvent compliquer la vie. C’est important de commencer du bon pied.

Comment faire germer des graines de cannabis?

Cette étape est vitale, en effet si elle n’est pas correctement réalisée, les graines ne germineront pas et nous perdrons notre investissement, notre temps et dans certain cas, un peu d’illusion et c’est quelque chose que nous ne pouvons pas laisser faire.

L’idéal est de les traiter avec soins, en leur offrant un environnement idéal pour qu’elles puissent germer rapidement dans de bonnes conditions.

Pour faire germer graines de cannabis, il est recommandé de les placer entre 2 serviettes humides (pas trempées) sur une assiette recouverte par une autre assiette retournée, avec une température constante de 22-24ºC, en 2 ou 3 jours nous verrons la racine commencer à sortir.

Un point important est de ne pas trop attendre, autrement dit, dès que la pointe blanche de la racine commence à sortir, nous les mettrons dans la terre, à 0.5cm-1cm de profondeur avec la pointe blanche vers le bas et nous recouvrirons avec de la terre (sans tasser).

Graines d’ Orange Candy

Germination des graines d’Orange Candy

Si nous attendons trop longtemps, nous prenons le risque que la racine encore fragile s’abîme ce qui se répercuterait gravement sur le développement de la plante, pouvant même provoquer la mort.

De nombreux cultivateurs pensent que c’est une bonne idée de mettre des graines de cannabis dans un verre d’eau quelque heures avant de les mettre à germer, mais nous ne le recommandons pas, cela facilite le risque de pourrissement et de bloquer la germination.

C’est uniquement utile de mettre les graines dans de l’eau durant quelques heures dans le cas de vouloir cultiver des graines très vieilles, avec plusieurs années d’ancienneté, pour aider à activer les hormones qui déclenchent la germination, mais avec les graines fraiches ce n’est pas du tout nécessaire.

D’autres choisissent de mettre à germer les graines directement dans le jiffy ou dans la terre, en prenant le risque de les enterrer trop profondément ce qui rendra difficile leur naissance et nous fera perdre la capacité de contrôler les graines qui ne germent pas.

Il est possible de le faire et d’obtenir de bons résultats, mais ce n’est pas aussi pratique que de les mettre à germer entre les serviettes humides.

Quelle terre utiliser pour cultiver du cannabis?

Cannabis recouverte de résine

Tête de cannabis recouverte de résine

Il s’agit d’un autre pilier fondamental de la culture du cannabis, meilleure sera la terre et sa structure, plus la graine s’adaptera facilement, ce qui permettra d’obtenir les meilleurs résultats possibles.

Économiser sur la terre est l’une des erreurs les plus graves que nous puissions commettre, une terre de mauvaise qualité, trop compactes ou argileuse, ou pleine de larves (comme la terre de feuilles), obligera les racines et les plantes à lutter constamment pour grandir et s’alimenter, ce qui générera de grands niveaux de stress.

Cela signifie que nous aurons des plantes petites, souffrant de carences et de problèmes nutritionnels et si nous arrivons à récolter, nous aurons surement des têtes pauvres, peu abondante et de mauvaise qualité.

De plus et dans le cas de cultiver du cannabis autofloraison, comme le cannabis Cheesy Auto ou la White Yoda, les conséquences seront encore pires, les plantes ne pousseront pas plus de quelque centimètre.

Pour éviter les problèmes, l’idéal est d’utiliser de la terre spéciale pour cannabis, à base de tourbe de qualité, avec un peu de coco pour améliorer la texture, l’aération et le drainage, mélangé avec de l’humus et du guano.

Comment fertiliser nos plantes de cannabis?

Cannabis en exterieur

Cannabis en plein sol

Est-il nécessaire d’utiliser des engrais pour cultiver du cannabis? La réponse est oui.

Mais si je n’en met pas, elle ne fera pas de tête?

La réponse est également oui, mais en très petite quantité et de mauvaise qualité. Pour se développer correctement et produire une bonne récolte, la plante a besoin d’une bonne quantité de nutriments.

Il existe de nombreuses façons de nourrir nos plantes de cannabis, depuis les plus économiques aux plus complètes et spécifiques comme les gammes utilisées pour la culture de cannabis en hydroponie, orientées vers les cultivateurs expérimentés qui souhaitent profiter du meilleur rendement pour leurs plantes.

Il y a deux recommandations pour commencer : enrichir le substrat de façon équilibré avec un mélange de fertilisants solides organiques, ou bien utiliser une gamme basique de nutriments liquides (organique ou minérale), composée de fertilisant de croissance et de floraison, stimulateur de racine et booster de floraison.

Si nous optons pour enrichir le substrat avec les quantités adéquates de guano, d’humus, de bactéries et d’oligo-éléments (entre autres), nous nous assurerons que nos plantes reçoivent une nutrition complète depuis le départ et qu’elles assimileront elles-mêmes la quantité de nutriments nécessaires à tout moment, de façon que nous devrons uniquement arroser avec de l’eau.

Cette méthode est très pratique, il suffit en effet d’utiliser la quantité appropriée de chaque élément et les mélanger avec la terre avant de placer la graine ou durant les rempotages.

Si nous préférons utiliser des engrais liquides nous devrons définir nous-même la quantité de nutriments et la fréquence d’utilisation des engrais apporter à nos plantes, en suivant les dosages indiqués sur la bouteille et en les appliquant un arrosage sur deux.

Heavens Fruit

Cannabis Heaven’s Fruit

De quelle lumière ont besoin les plantes de cannabis?

Pour obtenir un développement optimum, il est important que nos plantes reçoivent assez de lumière, solaire ou artificielle, aussi bien en quantité d’heures que pour la puissance/lumens et spectre.

Dans le cas de planter du cannabis en extérieur, les plantes devront recevoir au minimum 5 H de lumière solaire directe pour obtenir une récolte décente, c’est-à-dire, que le soleil, doit taper directement sur les plantes, un peu de clarté n’est pas suffisant.

Nous ne pouvons donc pas les semer dans une pièce ou sur la terrasse de notre maison si le soleil ne donne pas sur les plantes directement, même en étant très lumineuse, sans le soleil direct sur les plantes, elles développeront peu de tête et proposerons une forme en épis.

Si nous cultivons en intérieur, dans une armoire de culture, nous devrons utiliser des lampes avec la puissance adéquate par rapport à l’espace de culture dont nous disposons, en utilisant une ampoule de spectre mixte, si nous souhaitons une seule lampe pour la croissance et la floraison, ou bien deux lampes, une de spectre bleuté pour la croissance et une autre de spectre orangé pour la floraison.

Cannabis en croissance

Cannabis en croissance

Toutes les ampoules ou LED ne sont pas adaptées, il faudra qu’elles proposent un spectre mixte (2000K), de croissance (5000-6500K) ou de floraison (2000-4000K) , elles disposeront ainsi des couleurs nécessaires à une bonne photosynthèse.

Il faut prendre en compte que, plus la lumière de notre système ressemblera à la lumière solaire, meilleur seront les résultats obtenus.

L’idéal est d’utiliser des systèmes CMH/LEC, avec un spectre lumineux très riches, mais si nous recherchons une solution plus économique, nous pouvons opter pour les MH/HPS, les LED ou les lampes à faible consommation.

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses options de lampes pour la culture du cannabis en intérieur, des équipements qui s’adapteront à tous types de salles et de budget.

Comment doit être l’environnement de culture pour nos plantes de cannabis?

Une fois que nous réunissons le matériel adapté pour notre culture, il est important de l’utiliser correctement pour obtenir des conditions optimum.

En extérieur cela est simple, les plantes sont à l’air libre, ventilés et avec la lumière solaire, il suffit de s’occuper de l’arrosage, de la nutrition, de faire attention qu’elles n’aient pas trop chaud en été et les protéger de la pluie et du froid en automne.

Si nous les cultivons dans une armoire ou dans une salle préparée pour la culture en intérieur, nous devons être la nature, en contrôlant la température entre 22ºC et 26ºC et une humidité oscillant entre 60% et 100% (en fonction de la phase de développement), en plaçant des ventilateurs pour remuer l’air et éviter les problèmes de champignons et en utilisant un système d’extraction pour rénover l’oxygène.

Purple Punch x Do-Si-Dos

Cannabis Purple Punch x Do Si Dos

Nous sommes également le soleil, avec l’aide du système d’illumination, il est donc vital de savoir que, les plantes féminisées et régulières ont besoin de 18H de lumière et 6H d’obscurité pour grandir, et 12H de lumière et 12H d’obscurité pour commencer la floraison.

Si nous utilisons des nutriments minéraux, nous devrons contrôler la solution nutritive (mélange d’engrais et d’eau) avec soin, pour ajuster le pH et l’EC en fonction des besoins de nos plantes (croissance, EC entre 0.8 et 1.2/pH de 5.5-6 – floraison, EC entre 1.2 et 2/ pH de 6-6.5) et ainsi s’assurer qu’elles reçoivent une alimentation complète et équilibré et qu’elle puisse l’assimiler correctement.

Quelles génétiques de cannabis cultiver?

En prenant en compte ce que nous avons vu précédemment, nous aurons probablement une première culture réussite, nous serons attentifs, nous surveillerons les plantes et l’environnement et nous nous assurerons que le lieu que nous choisissons pour notre culture est le plus adapté possible.

Mais … Faisons-nous bien la différence entre les génétiques régulières, féminisées et autofloraisons ? Et entre les hybrides, Sativas et Indicas? Connaître ses particularités nous évitera également de faire des erreurs basiques, qui peuvent nous compliquer la culture.

Les génétiques régulières, comma la Jamaican Blueberry BX offrent aussi bien des mâles que des femelles, dans une proportion variable qui peut approcher les 50%-50%, parfaites pour faire des sélections ou des croisements. Les féminisées offrent seulement des plantes femelles, ce qui est idéal pour obtenir des têtes.

Elles ont besoin d’une photopériode de 18h de lumière pour 6h d’obscurité durant la croissance et de 12h/12h pour la floraison.

Cannabis Indica et Sativa

Fruity Jack et Heavens Fruit

Les autofloraisons ou automatiques, comme la Lemon Auto CBD peuvent être régulières (peut communes) ou féminisées (les plus habituelles) et même si elles ont ce nom, cela ne signifie pas qu’elles se cultivent toutes seules, automatiquement, mais qu’elles ne dépendent pas de la photopériode pour commencer à fleurir ; quelle que soit la lumière, la création des têtes commencera à partir des 3 semaines de croissance.

Ne dépendant pas de la photopériode, l’idéal est de leur donner une quantité de lumière maximum pour qu’elles puissent grandir beaucoup et produire le maximum. En extérieur, elles offrent les meilleurs résultats durant le printemps et l’été, quand il y a le plus d’heures de lumière, et en intérieur nous pouvons leur donner une photopériode de 20h/4h durant tout le développement.

Par rapport aux Indicas, Sativas et hybrides, il faut prendre en compte que les Indicas poussent en forme d’arbustes et sont compactes, certaines ne dépassent pas 1,5m de haut et fleurissent en 8 semaines, alors que les Sativas poussent très haut et sont vigoureuses, pouvant surpasser les 3m de haut dans certains cas. Elles peuvent tarder plus de 13 semaines pour finaliser la floraison.

De plus, les Indicas ne s’étirent pas trop durant la phase de production des fleurs, elles ne grandissent pas ou double à peine de taille, il faudra alors peut être rallonger le temps de croissance pour qu’elles puissent atteindre une taille convenable.

Culture extérieur de cannabis

Culture extérieur de cannabis bien optimisée

Les sativas au contraire, peuvent tripler de taille durant cette phase, ce qui peut être un problème pour les petits espaces si nous ne le prenons pas en compte, il est alors recommandé de les cultiver quand on possède un peu d’expérience.

Pour les premières cultures l’idéal est de planter des hybrides comme la Lemon OG Candy, elle offre le meilleur des deux mondes, créant des plantes adaptables, productives, simples à cultiver et avec un grand choix en effet et saveurs à choisir, des raisons pour lesquelles elles représentent la majorité des plantes disponibles sur le marché aujourd’hui.

La lecture des articles publiés par Philosopher Seeds est réservée aux clients majeurs. En France, la majorité est établie à 18 ans. Consultez votre législation et respectez-la. Philosopher Seeds est une société espagnole régie par la législation espagnole et ne peut, en aucun cas, être tenue responsable d'un mauvais usage ou du non-respect des lois et des réglementations propres à chaque pays, par rapport aux articles publiés sur son Blog. Nous vous rappelons que la culture de graines de cannabis sur le territoire français est fortement interdite par la loi. Nous n’encourageons nullement notre clientèle à enfreindre la loi et ne sommes en aucun cas responsables de l'usage que vous en ferez.


Commentaires et questions sur Erreurs fréquentes en commençant la culture du cannabis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Dinafem
  • Barney's Farm
  • Dutch Passion
  • Sensi Seeds
  • Sweet Seeds